L’AFJ/BF s’est jointe à la marche pour réclamer la libération des jeunes femmes enlevées au Nigeria

L’AFJ/BF s’est jointe à la marche pour réclamer la libération des jeunes femmes enlevées au Nigeria

En signe de solidarité et de protestation contre le rapt de 223 lycéennes enlevées par la secte Boko Haram le 14 avril dernier dans l’Etat de Borno au Nigeria, l’AFJ/BF s’est mobilisée avec les associations et coordinations de femmes du Burkina Faso.

Une marche était organisée le 22 mai dans les rues de Ouagadougou à l’initiative du Ministère de la Promotion de la Femme et du Genre et en présence de Mme la Ministre, Nestorine SANGARE.

Page 4 sur 512345